Restons connectés

04/01/2017 Visite chez Rodolphe Scherer

Compte-rendu de visite 1ère Bac Pro Ecuries Rodolphe Scherer le mercredi 04 janvier 2017

Pour illustrer notre plan d’étude sur le travail du cheval, nous nous sommes rendus au Haras des Presnes dirigé par Aude et Rodolphe Scherer.

Cette visite s’est déroulée en trois temps :

  • Accueil par Madame Scherer, visite de l’écurie de compétition spécialisée en concours complet
  • Présentation orale de M Scherer sur la discipline du concours complet : chevaux recherchés, préparation physique des chevaux, alimentation, soins
  • Séance de travail de deux chevaux de CCE commentée par M Scherer.

Les écuries sont très bien conçues par le confort et le bien-être des chevaux. Elles sont lumineuses, leur conception facilite la surveillance des chevaux, les soins. Elles possèdent un tapis marcheur, un solarium, une douche intérieure avec un revêtement en caoutchouc. Cette écurie est un bon exemple de ce qui est nécessaire pour respecter le bien être équin.

Lors de son intervention M Scherer nous a présenté tous les paramètres qu’il doit maîtriser pour préparer au mieux ses chevaux. Ce sont de véritables athlètes qui ont un suivi alimentaire individualisé, des soins pointus (ostéopathe, dentiste, analyse sanguine lorsque c’est nécessaire).

Pour préparer une compétition, il faut être vigilant sur l’état de forme du cheval, l’écouter pour savoir s’il assimile bien les exercices de travail sur le plat, à l’obstacle, en extérieur  et ainsi être prêt le jour J. M Scherer nous a dit que c’est essentiel de maîtriser tout cela, de savoir reporter une compétition si l’on sent que le cheval n’est pas prêt. Cette intervention fut riche d’enseignements pour nous.
Lors de la troisième partie M Scherer a fait travailler deux cavaliers montés sur deux chevaux d’âge différents, de modèle différents, avec  une locomotion particulière à chacun.
La séance commence toujours par du stretching. Il ne faut pas tout de suite travailler le cheval dans une attitude trop haute. Il faut d’abord étirer la ligne du dessus pour petit à petit, à l’aide d’exercices de deux pistes le remonter pour qu’il travaille en équilibre.

Le travail se poursuit par des sauts sur des petits obstacles avec abord au trot puis au galop en maîtrisant toujours la cadence, le rythme de l’allure, la rectitude à l’abord et à la réception.
Cette discipline est très exigeante, il faut des chevaux prêts à gérer leur équilibre en toutes circonstances.
Cette visite fut très enrichissante. Nous remercions M Scherer pour le temps qu’il nous a consacré, la passion dont il fait preuve pour transmettre son savoir. Nous lui sommes très reconnaissants.

Partager sur Facebook