Restons connectés

09/06/2014 Victoria parle de son stage chez Allan Briscoe

Je suis en stage chez Allan Briscoe, les écuries se nomment Leanorth Sport Horse. Je suis en stage avec Ethel. Allan A deux grooms avec lesquelles nous travaillons tous les jours, Michelle et Laura. Richard un troisième groom est aux écuries pour faire l’entretien de la structure et monter certains chevaux. Les chevaux d’Allan ont entre 4 et 7 ans. Allan est un cavalier de concours complet une et deux étoiles.

Le matin, Michelle une des grooms passe nous chercher dans la maison dans laquelle nous habitons qui est à 15 minutes des écuries. Nous embauchons à 9h15. Le temps que Michelle donne les granulés aux chevaux, nous mettons le foin. Ensuite nous faisons les boxes en copeaux, la manière n’est pas la même qu’en France, tous les copeaux sont mis en bateau afin que le sol puisse sécher, les bateaux doivent être assez haut puisque les chevaux d’Allan sont très grands, cela évite qu’ils se blessent quand ils se couchent.

Après avoir fait les boxes, nous montons à cheval (2 chevaux le matin). Allan nous confie ses jeunes chevaux mais aussi les chevaux les plus expérimentés (concours une et deux étoiles). C’est ensuite l’heure du « lunch », nous allons donc déjeuner.

L’après-midi nous montons 2 ou 3 chevaux il y a des jours où nous sautons et d’autres où l’on fait du dressage. Parfois nous longeons les chevaux enrênés avant de les montés afin de les échauffés. Il est arrivé que nous montions les chevaux pour les présenter à la vente, de potentiels acheteurs regardent une séance de travail (souvent CSO). Une fois que nous les avons montés nous curons les boxes et nous mettons le foin. Nous balayons la cours afin qu’elle soit propre. La journée est déjà finie, Michelle nous ramène chez nous.

Allan est un maître de stage qui a pour objectif de nous faire progresser, l’objectif des trois semaines est de gagner 30 centimètres sur la hauteur des barres à l’obstacle. De plus il nous fait entièrement confiance pour le travail sur le plat de ses chevaux.

Cette expérience est très enrichissante tant sur le travail du cheval, la progression à cheval mais aussi sur le travail sur soi. Nous apprenons à relever des défis, à atteindre des objectifs et à se dépasser sans se faire peur. Les méthodes de travail sont différentes des méthodes françaises. Nous avons découvert la « équine swimming » qui consiste à faire nager les chevaux dans une piscine. Ce week-end nous allons en concours près de Cork.

Partager sur Facebook