Restons connectés

09/09/2014 Compte rendu JEM

Compte rendu de Ludivine Boinau aux Jeux Equestres Mondiaux les 3 et 4 septembre 2014

Lors de notre première semaine à la MFR, tous les élèves de seconde sont allés aux Jeux équestres mondiaux à Caen en Normandie le mercredi 3 et le jeudi 4 septembre 2014. Les jeux équestres mondiaux présentent les huit disciplines officielles représentées par 70 nations.
Le mercredi nous sommes partis à 7h00 du matin, en bus. On s’est arrêté une fois dans une aire de repos sur l’autoroute pour faire une pause, puis nous sommes repartis pour enfin arriver à Caen vers midi. A notre arrivée, nous avons mangé puis nous nous sommes dirigés vers le stade d’Ornano pour l’épreuve de CSO de 14h à 17h. Durant cette épreuve, nous avons pu admirer beaucoup de cavaliers de différents pays et ainsi comparer les parcours suivant les cavaliers et les chevaux. C’était formidable car c’est ma discipline préférée et que j’ai vu les cavaliers français, Kévin Staut et Patrice Delaveau. Pendant cette épreuve, un cavalier chilien a fait une chute très impressionnante.

A la fin de l’épreuve, nous sommes sortis du stade et nous avons rencontré la police montée. Nous avons discuté avec eux, c’était très intéressant.
Nous avons repris le bus pendant environ une heure pour se rendre à la MFR de Pointel qui nous a hébergé. Arrivé à destination, nous avons mangé. Ensuite, nous avons récupéré nos bagages dans le bus et nous nous sommes dirigés vers l’internat. J’ai passé une excellente nuit et après avoir pris le petit déjeuner, nous sommes repartis pour aller au village des jeux équestres.

Arrivés au village, nous avons attendu devant la porte car l’ouverture n’était qu’à 11h00. Nous nous sommes promenés dans tout le village. Nous avons commencé par tester un simulateur de courses de galop. Sur le sol on ressentait les sensations d’un cheval qui galope et on avait face à nous les images d’une course comme si on était à cheval. Dans ce stand, on pouvait se faire photographier sur un sulky. Après cela, je me suis baladée et j’ai fait les magasins. Beaucoup de stands de grandes marques étaient présents tels que Antarès, Devoucoux, CWD,…
Ensuite, je suis allée voir une démonstration de saut dans la carrière, réalisée par Marc Dilasser. Puis, nous avons vu une démonstration de jeux médiévaux. Après le repas, nous nous sommes dirigés vers la piste jeune public et nous avons découvert un spectacle mettant en scène un cheval gris et un cheval miniature nommé Pépito. C’était un petit poney, pas plus grand qu’un chien et qui faisait des numéros que l’on voit au cirque.

Après, nous nous sommes dirigés vers le Zénith pour voir l’épreuve de voltige. Au début je ne voulais pas trop voir car je n’aimais pas ça mais c’est parce que je ne connaissais pas. Au fur et à mesure, on se prend au jeu grâce à la super ambiance. J’ai apprécié cette épreuve cela m’a permis de découvrir une nouvelle discipline de haut niveau. Après la voltige, nous sommes retournés nous balader dans le village.

J’ai ensuite fait une nouvelle expérience que j’ai beaucoup appréciée. J’ai testé le cheval mécanique pour améliorer ma position à cheval. Cette activité était encadrée par un écuyer du cadre noir de Saumur qui grâce à un ordinateur donnait les défauts pour pouvoir les corriger.
J’ai aussi rencontré le présentateur d’Equidia live, Kamel Boudra, et j’ai pu prendre une photo avec lui.
Vers 18h00, nous sommes allés rejoindre la sortie du village. Nous avons fait une photo de groupe. Puis, nous avons rejoint le bus car il était temps de partir.

Ce séjour a été merveilleux cela m’a permis de découvrir beaucoup de choses comme des disciplines, des cavaliers,… Je suis repartie de Normandie avec souvenirs plein la tête. Cela nous a aussi permis de créer des liens et de faire connaissance avec les autres élèves. Pour ce super séjour, je remercie la MFR de nous avoir emmenés aux JEM, c’est une opportunité que peu de jeunes peuvent vivre et c’est pour cela que j’en ai profité au maximum pour pouvoir garder cela en mémoire très longtemps. Malgré la longueur du trajet, cela en valait la peine, j’aurai aimé rester plus longtemps.

Partager sur Facebook