Restons connectés

10/05/2017 Mme Soulard visite les lieux de stage en Irlande

Mme Soulard, membre du CA accompagne les visites de stage cette semaine. Petit retour sur cette expérience

Du moment où j'ai su que j'allais partir découvrir l'Irlande, rencontrer les maîtres de stage Irlandais des élèves, je ne tenais plus en place. Ravie, représente un très faible mot par rapport à mon ressenti. J'ai balayé mon appréhension de l'avion, dit adieu au plancher des vaches et bonjour l'Irlande !

Je m'attendais à découvrir un pays plus sauvage... et en vérité c'est tout autre chose que j'ai la chance de parcourir.

Le voyage en avion s'est très bien passé, décollage, atterrissage...

La météo nous gâte, le soleil et la chaleur nous accompagnent. Les vitrines des magasins sont remplies de robes très légères, de maillots de bain... On se croirait dans une ville balnéaire de Vendée. Les gens se promènent en short et débardeur. Dimanche nous en avons vu se baigner... Franchement, je ne m'attendais pas à cela.

Ici, les maisons du pays sont pour moi, française moyenne, de véritables maisons de maîtres. Dans l'ensemble, il y a peu de maisons mais elles sont très grandes, rien de comparable avec la France. Je ne connais pas le nombre d'habitants au km2... à voir.

Les paysages sont magnifiques et verdoyants et surtout, ils sont propres. Il n'y a pas de sac MacDo qui trainent, de cannettes, de paquets de cigarettes ou autres. Partout de petits prés verts, clos de murets en pierres ou de clôtures en bois, avec des moutons, des vaches ou des chevaux en train de brouter. Un régal pour les yeux. Les champs cultivés sont relativement rares.

Les gens sont très polis et très accueillants. Comme je regrette de ne pas avoir bien appris l'anglais lorsque j'en avais la possibilité !!

Dans l'ensemble, je rencontre des élèves qui semblent ravis de leur séjour en Irlande. Ils font ici des choses que jamais ils n'auraient osé, ne serait-ce que penser pouvoir faire. Les maîtres de stage leurs font confiance et leurs donnent la possibilité de dépasser leurs limites. Différents jeunes ont dit à plusieurs reprises en rigolant, ils sont "fous" ces Irlandais ! Ils font des choses qu'en France on ne ferait pas. Les Irlandais ne se posent pas autant de questions que nous, ils foncent.

Concernant les repas, dans l'ensemble on peut dire que je ne perdrais pas de poids. La cuisine est au beurre, à la crème ou en friture... mais c'est tellement bon !!!
Je remercie la Maison Familiale pour m'avoir proposée  de participer à ce magnifique voyage qui restera pour moi inoubliable. Je remercie aussi mes "collègues de voyage" pour leur gentillesse, leur patience et leur réactivité pour les élèves que nous visitons ainsi que pour moi.

Partager sur Facebook