Restons connectés

15/04/2014 Motion votée lors de l'assemblée générale des MFR

MOTION DE L’ASSEMBLEE GENERALE DE L’UNION NATIONALE DES MAISONS FAMILIALES RURALES
Au nom des 60 000 familles adhérentes au mouvement des Maisons familiales rurales, les 1 200 délégués réunis en assemblée générale le 10 avril 2014 à la Maison de la Mutualité à Paris,

CONSTATENT la situation difficile que traversent aujourd’hui les formations alternées : baisse des ressources, augmentation des contraintes réglementaires, incertitudes financières et juridiques, difficulté croissante pour trouver des stages, dégradation des liens de confiance entre les parents, l’école et l’entreprise ;

S’INTERROGENT sur la volonté réelle de développer la formation par alternance, sous statut scolaire ou par apprentissage, malgré les discours positifs des plus hautes instances de l’Etat ;

INTERPELLENT le Gouvernement et les élus sur les conséquences pour l’enseignement professionnel de la proposition de loi tendant au développement, à l’encadrement des stages et à l’amélioration du statut des stagiaires votée le 24 février dernier à l’Assemblée nationale : confusion entre le statut de salarié et celui d’élève, obligations nouvelles pour les petites entreprises, complexification des démarches… ;

METTENT EN GARDE sur les effets d’une telle politique : stigmatisation de l’entreprise, découragement des professionnels, appauvrissement de l’enseignement professionnel, diminution du nombre de jeunes qualifiés, nombre accru de décrocheurs, chômage aggravé, absence de préparation à la relève des chefs d’entreprise ;

DEMANDENT que les périodes de formation en milieu professionnel en CAP et Bac pro ne soient pas assimilées aux stages de l’enseignement supérieur.

SOUHAITENT une politique de protection des stagiaires réaliste et compatible avec le statut d’élève, qui facilite et encourage l’accès aux stages indispensables pour développer une formation de qualité au profit des élèves de l’enseignement technologique et professionnel ;

DESIRENT une mise à plat interministérielle de toutes les questions liées à l’alternance : ouverture de discussions sur la notion « d’alternants », financements, aides, complémentarité des statuts, place et rôle au sein du système éducatif.
Fait à Paris, le 10 avril 2014

Partager sur Facebook