Restons connectés

24/10/2018 Visite au haras d’Austral pour les CS 1

Visite au haras d’Austral pour les CS éducation et travail des jeunes équidés

Le haras d'Austral se situe dans la Manche, à Rémilly sur Lozon; à 19 km au nord-ouest de Saint-Lô à environ 1 h de Caen et Cherbourg. Heather Killen et Matt Rothman sont les propriétaires de ce haras. Nous sommes allés à la rencontre de M. Pierre Couilloud (responsable du haras) qui travaille avec sa femme au haras d’austral depuis 2007. Le haras d’Austral propose de nombreuses activités : élevage de chevaux de sport, débourrage, insémination, vente.

Le Haras d'Austral s'étend sur 60 Ha de prairies et de marais de bonnes qualités. Il dispose également de 50 boxes de 3,50m x 3m, de 12 boxes extérieurs et de 4 stabulations. Pour le travail des chevaux, il y a 2 carrières en sable (100 m x 40 m et 80 m x 20 m), ainsi qu'un manège de 60 m x 20 m récemment rénové avec un sol d'excellente qualité. Les chevaux peuvent se détendre dans le marcheur 6 places ainsi que dans deux paddocks avec abris, conçu spécialement pour des mâles.

Le haras d’Austral se consacre principalement au jeune cheval de la conception au débourrage. Il dispose d’un centre d’insémination sur place permettant de réduire les coûts pour les poulinières de l’élevage mais aussi d’ouvrir l’activité au public. On a pu voir Catchar Mail et Trésor Mail stationnant au haras dans le but de congeler leur semence.

Pierre Couilloud réalise ses débourrages en fonction de son ressenti, il n’utilise pas de méthode particulière cependant il n’hésite pas à s’inspirer de méthodes comme celles du haras de la Cense. La finalité du débourrage peut être les concours d’élevage. Cependant il ne souhaite pas les monter sur le circuit jeunes chevaux. Des cavaliers comme Franck Hériveaux monte les chevaux au pied levé, pour assurer la meilleure formation possible.
Il dispose d’une partie élevage très importante avec de nombreuses poulinières. Il souhaite produire des chevaux de sport modernes en utilisant de jeunes étalons. Il évite d’utiliser des chevaux à la mode pour différencier sa production et ainsi mieux la commercialiser. Ces chevaux sont destinés aux épreuves de sauts d'obstacles, hunter ou complet.

Nous remercions M Couilloud de nous avoir accueilli et de nous avoir fait partagé son savoir et sa vision du monde équestre très enrichissante. D’autre part nous avons apprécié l’invitation à la récolte de semence de Catchar et Trésor Mail.

Partager sur Facebook