Restons connectés

28/11/2017 Compte-rendu du vendredi 28/11 CCI**** PAU

Compte-rendu du vendredi 28/11 CCI**** PAU

Aujourd’hui, avec le groupe d’Elise, nous avons été assesseurs de juge de cross, tant pour le cic** que pour le cci 4*. Nous devions utiliser l’ordinateur et faire « Entrée » si le cheval avait franchi le saut, R ½ et/ou 3 pour signifier le refus, la chute (préciser cheval ou cavalier ou même les 2). Les mims étaient comptabilisées 10points et 50 pour les pens. Toutes ces informations nous ont été données par les commissaires, transmises par talkie-walkie. Lors d’une chute, nous devions préciser le lieu où se trouvait le cavalier. S’il était dans de mauvaises conditions, nous devions arrêter les chevaux en prenant le chrono du temps d’arrêt. L’utilisation de l’ordinateur a permis de transmettre en direct la position de chaque cavalier.

 

Pour moi, Heavenly, je suis allée avec les juges de cross sur un passage du public. J’ai dû avertir les spectateurs, et les passages piétons, de l’arrivée des cavaliers avec l’heure de leur passage et si l’obstacle a vait été franchi correctement. Une fois le cross terminé, on a pu voir de la maniabilité.
Quant à nous, Maël et Bastien, nous avons été faire l’entrée du parking des exposants (diriger les véhicules). Ensuite, nous sommes allés assurer la sécurité à un passage piéton à côté de la boîte de départ du cross. Après, avec Alison, nous sommes partis à notre obstacle de cross tout l’après-midi, pour juger, puis à la fin du cross, nous sommes allés regarder la maniabilité de l’attelage dans la carrière d’honneur.
Pour moi, Ilona, avec mon groupe, nous devions être aux postes de cross 2 ou 4* mais nous avons eu un changement de programme et avons dû aller aux écuries « Cavaliers ». Nous sommes donc allés faire les fumières, les bouches d’égout, ratisser la paille et le foin qu’il peut éventuellement y avoir dans les allées et distribuer de la glace pilée aux cavaliers ou grooms pour les chevaux, afin d’éviter que les cellules de leur organisme ne se « supportent » plus et entraînent des engorgements ou autres problèmes suite à leur parcours de cross. Ensuite, pour ma part, je suis allée sur le cross 4*, après le déjeuner, pendant que l’autre groupe distribuait encore la glace pilée, gérait le stationnement ou autre activité. Pour mon groupe, nous sommes allés sur le terrain de cross situé sur l’hippodrome. J’étais juge de cross et ma collègue assesseur, notre but était de signaler si les cavaliers passaient bien sur notre obstacle (18A – B), ou faisaient des refus ou encore des dérobades. Nous sommes restés tout l’après-midi au cross, après quoi nous sommes allés rendre les feuilles concernant le passage des cavaliers sur notre obstacle. Une fois les feuilles rendues à notre chef de zone, nous sommes retournés aux écuries « Cavaliers » rejoindre l’autre groupe où nous avons fait les fumières, ramassé les crottins qu’il y avait dans les allées. Ce fut une bonne grosse journée mais ô combien intéressante.

Partager sur Facebook