Restons connectés

Cavalier professionnel, dresseur, cavalier soigneur, cavalier de spectacle

Que fait le cavalier professionnel, le dresseur ?
Il prépare des chevaux  et les sort régulièrement en compétition (ou spectacle de dressage) :

  • débourrage, mise au travail des jeunes chevaux
  • dressage pour la compétition (ou le spectacle)
  • planification et adaptation du programme d’entraînement
  • surveillance et responsabilité des soins et de l’entretien des chevaux
  • sortie en compétition (ou représentation en spectacle)
  • commerce

Comment travaille le dresseur ou le cavalier professionnel ?
Il travaille dans une écurie privée ou un haras public et se déplace très souvent pour les concours, les représentations de spectacle ou le commerce. L’activité est saisonnière : les jours et horaires sont soumis à de grandes amplitudes.
Quelles compétences a un dresseur ou un cavalier professionnel ?
Elles sont très différentes selon la discipline : CSO, endurance, attelage, dressage en spectacle équestre, entraîneur de chevaux d’allures particulières.

  • organisation, logistique
  • communication, langue étrangère parlée
  • comptabilité-gestion de l’entreprise
  • adaptabilité
  • résistance physique à l’effort, persévérance

Quelles perspectives d’emploi pour un cavalier professionnel ou un dresseur ?
selon classement FNC : en hausse
Quelle formation à la MFR de Bournezeau ?

Cavalier professionnel sur equiressources.fr

Le cavalier professionnel forme et valorise les chevaux, les monte en compétition et en assure la progression, souvent jusqu’à la vente.

Fonctions occupées

  • Assure le débourrage, le travail monté et à pied des équidés.
  • Participe aux compétitions.
  • Assure les soins aux chevaux dont il a la charge.
  • Assure les relations avec les propriétaires des chevaux.
  • Assure le contact commercial avec les acheteurs.

Compétences et qualités requises

  • Excellent niveau d’équitation.
  • Connaissance du cheval.
  • Qualités relationnelles.
  • Bonne condition physique.
  • Forte disponibilité.

Domaines d'activité

  • Sport équestre

Evolutions possibles

Le cavalier salarié peut évoluer vers une installation, comme exploitant ou vers l'enseignement, s'il possède le diplôme requis.

Tendance

L’emploi est très différent selon le cadre de travail et la discipline équestre.

Formations

Bon à savoir

FORMATION: accessible à partir du Bac.

VOLUME D’EMPLOI: environ 1300 postes. De très nombreux cavaliers professionnels exercent plusieurs activités (coach, marchand de chevaux, directeur d’une écurie de propriétaire, etc.) Le volume d’emploi est donc difficile à évaluer avec précision. Le secteur connaît des difficultés de recrutement liées à la faiblesse du niveau équestre de nombreux candidats.

CONVENTION COLLECTIVE: pas de poste dédié à la compétition dans la Convention collective.

Expérience

Une expérience en compétition ainsi qu'au sein de bonnes écuries de sport est indispensable avec des résultats significatifs (niveau Pro).

Le métier de cavalier de sport en vidéo

Cavalier soigneur sur equiressources.fr

En contact direct avec les chevaux, le cavalier soigneur assure l’entretien des animaux et des écuries.

Il participe au dressage et à la préparation physique des chevaux.

Il peut devenir responsable d’écurie et gérer dans une structure importante, l’équipe de palefreniers.

Fonctions occupées

  • Assure les soins courants aux équidés et veille à leur santé.
  • Assure l’entretien des litières et la propreté de l’établissement.
  • Participe au débourrage et au travail des équidés.
  • Participe à l’accueil des cavaliers et des propriétaires.

Compétences et qualités requises

  • Connaissance du cheval, maîtrise de l’équitation et du travail à la longe.
  • Qualités relationnelles avec les cavaliers et les propriétaires.
  • Bonne condition physique.
  • Polyvalence.

Domaines d'activité

  • Centre équestre,Sport équestre,Tourisme / Spectacle / Environnement

Evolutions possibles

  • Le cavalier soigneur peut évoluer comme groom d'un cavalier de haut niveau ou responsable d'écurie.
  • L'enseignement est accessible mais passe par la formation (BPJEPS ou DEJEPS).

Formations

  • CAPA Soigneur d'équidés
  • BAC PRO CGEH

Bon à savoir

FORMATION: accessible à partir de la 3e.

VOLUME D’EMPLOI: environ 2500 postes, temps partiel fréquent.

CONVENTION COLLECTIVE: convention collective des entreprises équestres.

SALAIRE: mensuel brut selon la convention collective: 1346€ à 1355€.

Expérience

Aucune expérience n'est nécessaire mais une bonne connaissance du cheval est un atout.

Cavalier de spectacle équestre sur equiressources.FR

L'artiste cavalier fait partie d’une troupe de spectacle et se produit en représentation à cheval ou à pied avec son cheval.

Il peut aussi monter un spectacle en solo.

Il est souvent polyvalent, maîtrisant plusieurs disciplines artistiques (voltige, cascades, musique, danse, arts du cirque…).

Fonctions occupées

  • Il se produit à cheval ou à côté de son cheval lors de spectacles.
  • Il forme son cheval qui devient un artiste à ses côtés.
  • Il participe à l’entretien et aux soins des chevaux ainsi qu’à la vie de la troupe.
  • Il entretient et crée de nouveaux numéros ou spectacles.

Compétences et qualités requises

  • Excellent niveau d’équitation (dressage, voltige, cascades, travail à pied).
  • Sens artistique.
  • Maîtrise de plusieurs disciplines artistiques.
  • Capacité à présenter et vendre sa production.
  • Sens des relations avec les partenaires et acheteurs.
  • Disponibilité.

Domaines d'activité

  • Tourisme / Spectacle / Environnement

Evolutions possibles

  • Certains artistes peuvent devenir directeur artistique, directeur d'un troupe ou producteur de spectacles.

Formations

Bon à savoir

FORMATION: variable en fonction de la formation choisie.

VOLUME D’EMPLOI: inconnu à ce jour.

SALAIRE: très variable. À titre d’exemple, l’Académie du spectacle équestre recrute ses élèves artistes au SMIC.

Expérience

La pratique de l'équitation est indispensable.

Présentation en vidéo

Partager sur Facebook