Restons connectés

Choisir son orientation 4è/3è

Choisir son orientation en 4ème et 3ème de l'enseignement agricole.

Fiche de présentation de la formation en pdf en cliquant ici

Objectifs 4e-3e

  • Construire son projet professionnel
  • Découvrir des métiers par les stages
  • Préparer le passage du Diplôme National du Brevet et le socle commun de connaissances et de compétences et de culture
  • Réussir son orientation

L'alternance 4e-3e

Stage

38 semaines de stage sur le cycle 4ème – 3ème

Selon le projet personnel de l’élève,  l’organisation des stages peut s’adapter. Nous proposons :

•    un stage principal toute l’année soit 16 semaines par an si le projet professionnel est établi,
•    plusieurs stages de découverte professionnelle de deux semaines dans différents domaines pour tester le projet d’orientation

A la MFR

32 semaines à la Maison Familiale Rurale sur le cycle 4ème – 3ème

•    réparties de septembre à juin
•    les périodes de vacances sont identiques au collège (2 semaines aux petites vacances, 2 semaines à Noël)

Le contenu de la formation 4e-3e

A la MFRAcquisition du socle commun de connaissances et de compétences
Enseignement général : Français, Anglais, Mathématiques, Histoire, Géographie, Instruction Civique, Sciences Physiques, Biologie-Ecologie, Informatique, Education Sportive, Education socioculturelle.

Enseignement technique au travers de modules en lien avec les projets en enseignements pratiques interdisciplinaires :
•    de l’hippologie et de l’équitation pour les élèves ayant un projet hippique
•    de la technologie appliquée au projet professionnel des élèves s’orientant vers d’autres milieux

En stage•    Prise progressive de responsabilités au travers des activités de l’entreprise
•    Accompagnement du maître de stage pour un développement de compétence sur :
        - les techniques en lien avec le métier de l’entreprise

Pour les jeunes ayant un projet hippique :
- les techniques professionnelles autour du cheval,
- la pratique de l’équitation et l'acquisition d'un niveau d'équitation permettant d'atteindre les objectifs de formation en BAC PRO CGEH, vérifiées par une évaluation.
        
Le contact avec les adultes et le monde de l’entreprise permet la confiance en soi et la réflexion et de tester son projet d’orientation.

Exemple de mise en commun avec l'accueil de la maison de la sécurité routière

Exemple d'activité d'orientation avec un travail pratique en peinture

Le D.N.B. et taux de réussite 4e-3e

Ce diplôme sanctionne la fin du cycle collège.
Les élèves passent le Diplôme National du Brevet. L'obtention est soumise à :

  • l'acquisition des 5 domaines de compétences ;
  • deux épreuves écrites : une à finalité humaniste (Français - Histoire-géographie - Education morale et civique) ;
  • un oral basé sur un projet ;
  • une évaluation, notée des 5 domaines de connaissances sur l'année.

Taux de réussite :

  • 2010 : 91%
  • 2011 : 100%
  • 2012 : 92%
  • 2013 : 93%
  • 2014 : 82%
  • 2015 : 85%
  • 2016 : 90 %

Rechercher un stage 4e-3e

Le stage, un lien direct avec le projetAprès l’entretien avec l’équipe éducative de la MFR, la famille cherche un lieu de stage accompagnée par la MFR : stage principal si l’élève a fait un choix, stages d’orientation si l’élève est toujours en recherche.

Choix de la structure

  • elle doit permettre la découverte du métier pour choisir la formation adaptée post-3ème,
  • l'éventail des activités de l'entreprise doit permettre à l'élève de prendre progressivement des responsabilités,
  • il faut faire coïncider les impératifs familiaux et les obligations de stage.

DémarchesSignature d’un « engagement de stage par le maître de stage ».
Envoi de l’engagement à la MFR qui entre en contact avec le maître de stage pour vérifier les objectifs.
Si le stage est accepté, envoi des conventions à la famille pour signature au maître de stage.

Débouchés 4e-3e

A l’issue de la 3ème, les élèves peuvent poursuivre leurs études :

•    en seconde professionnelle pour accéder à un Bac Professionnel,
•    en seconde générale et technologique pour accéder à une poursuite d’études supérieures,
•    en C.A.P. Après le CAP, une poursuite d’étude est possible.

Après la 3ème, les études se font :

•    en alternance sous statut scolaire ou sous statut apprentissage,
•    à temps plein dans un lycée.

Conditions d'accès - statut - coût 4e-3e

•    avoir 14 ans au 31/12 de l’année scolaire
•    sortir d’une classe de 5ème ou de 4ème, SEGPA sur dérogation    
•    déposer un dossier de candidature complet

Le statut scolaire donne droit aux bourses d’étude.

Coût de la scolarité

  • Pension : 1 472 €
  • Fourn. Scolaire: 72 €
  • Cotisation : 8 €
  • Voyage d'étude : 120 €
  • Total sans équitation : 1672 €
  • Equitation : 288 €
  • Total avec équitation: 1960 €

Le statut scolaire peut donner droit aux bourses d'étude

Témoignages d'élèves de 3ème 4e-3e

Témoignages d'élèves de 3ème

Flora, 15 ans, La Chataigneraie (85)

Je suis à la MFR de Bournezeau depuis la 4ème parce que je voulais travailler de mes propres mains, découvrir autre chose. J’apprécie l’alternance.

J’ai choisi la MFR parce qu’on se sent plus responsable de nos activités, c’est en collectivité et ça m’a beaucoup fait murir. Je prends beaucoup plus d’initiatives personnelles et en plus il y a de la convivialité.

Mon stage principal en 4ème et en début de 3ème était en cuisine mais j’ai choisi d’aller en cordonnerie pour le stage temporaire où j’ai fait 2 semaines. Cela m’a beaucoup intéressée, plus que la cuisine car j’ai fait des activités variées : travail du cuir, découverte de la vente, fabrication de clé. La cordonnerie m’a apporté de la confiance en moi. En accord avec mon maître de stage en cuisine, j’ai arrêté chez lui et je continue dans la cordonnerie pour peut-être me diriger dans ce domaine plus tard.

Cette année de MFR m’a apporté beaucoup plus de réflexion sur mon prochain métier pour le futur.

Hortense, 15 ans, Lairoux (85)

Je suis à la MFR de Bournezeau, pour que ma passion devienne mon métier. Je suis en stage car je suis une personne d’extérieur qui aime les animaux (de préférence les chevaux). Pourquoi l’alternance ? Car j’avais du mal au collège général et les notes ne suivaient pas donc mes professeurs m’ont proposé de venir à la MFR. Comme j’aime beaucoup les chevaux et que ce n’était pas loin de chez moi (40 minutes) j’ai accepté.

J’aime beaucoup l’internat, l’ambiance familiale, le travail est plus simple en cours sinon les stages temporaires passent trop vite. Cela m’a permis de voir autre chose. Le stage permanent lui me permet de découvrir un métier compliqué dans le cheval : ce n’est pas que monter sur son dos, c’est aussi faire les boxes, sortir chaque jour, faire les soins, tout un tas de choses que qu’on ignore si on est pas tous les jours en entreprise.

Océane, 14 ans, Beaurepaire (85)

J’ai choisi l’alternance en MFR parce que je voulais découvrir le monde professionnel équestre. Je souhaitais confirmer mon orientation dans le monde du cheval grâce aux stages.

Je suis en stage principal au centre équestre poney club des Herbiers, chez Aurélie SAINT-GAL. J’ai choisi ce lieu parce que c’était mon centre équestre et aussi parce que c’est près de chez moi. Depuis le début de l’année, j’ai appris des choses comme les soins lors de la teigne, le travail de jeunes chevaux, en longe et monté. Je travaille aussi dans les boxes qui sont curés le lundi et repaillés le jeudi matin. J’aide les petits lors des cours de baby-poney le vendredi soir, pendant les cours handicapés le mardi et vendredi, je nettoie et range des affaires, je balaie. Je monte presque tous les jours, sur le plat et à l’obstacle.
Pour le 1er stage temporaire, je suis allée au multi-accueil « Le Petit Prince » à Nantes afin de me permettre de découvrir le métier d’auxiliaire puéricultrice. C’était intéressant de s’occuper d’enfants de 2 mois et demi à 3 ans pendant deux semaines.

Finalement ce stage temporaire m’a permis de confirmer mon choix de projet équestre même si j’ai aimé m’occuper des enfants.

Enzo, 15 ans, La Chaize le Vicomte (85)

Avant de venir à la MFR, j’étais au collège où j’ai suivi une 6ème puis une 5ème. J’ai choisi la MFR car je voulais confirmer mon orientation.

En 4ème, la première année de stage, je suis allé dans plusieurs entreprises : Paysagiste pendant 2 mois, magasinier pendant 2 semaines puis menuisier jusqu’à la fin de l’année. Pendant mon stage de paysagiste, je ne touchais pas vraiment le matériel et je m’ennuyais un peu. Au début de mon stage de menuiser, je ne faisais pas grand-chose car je n’étais pas habitué au métier donc je faisais le nettoyage et le rangement des outils. Petit à petit avec l’expérience, mon maître de stage m’a laissé utiliser un peu plus le matériel ce qui est devenu intéressant.

Les choses que je n’aime pas en stage sont de balayer et décharger le camion par contre, je préfère la fabrication de meubles car j’aime travailler le bois. L’entreprise me plait beaucoup, les personnes avec qui je travaille sont très gentilles. Lors de mon stage de magasinier j’ai pu faire plein de choses comme l’étiquetage, la mise en rayon, l’inventaire… C’était une bonne semaine de stage mais j’ai découvert que je n’étais pas fait pour ce type de métier.
En 3ème, la deuxième année je suis toujours en menuiserie parce que c’est mon projet après la 3ème. Je suis aussi allé en stage pendant 2 semaines chez une fleuriste, toujours pour découvrir d’autres secteurs professionnels. C’était très intéressant, j’ai fait de la mise en rayon, de la réorganisation de boutique, de l’étiquetage.

Ce ne sera pas le métier que je souhaite faire mais il a remis en cause mon orientation car toute expérience permet de se remettre en cause.

Sterre, 14 ans, Trayes (79)

Je suis d’origine Hollandaise. Cela fait 6 ans que je monte à cheval et j’ai le galop 4. J’ai choisi l’alternance en MFR parce que j’aime beaucoup l’équitation et je veux en faire mon métier. Après quelques mois passés à la MFR, je progresse et je comprends plus qu’au collège. Ce que j’aime bien à la MFR c’est que ne l’on soit pas tout le temps à l’école mais aussi en stage.

Mes expériences sur mon stage principal sont les soins aux chevaux, nettoyer les boxes, accompagner les enfants pendant les cours d’équitation, progresser à cheval, donner à manger et à boire aux chevaux et aux poneys.

J’ai choisi ce stage parce que je le connaissais : c’est mon centre équestre depuis quelques temps. Mon stage temporaire c’est déroulé dans un tout autre milieu : la pharmacie. Cette expérience m’a confirmé que je veux en faire mon métier dans l’équitation et pas un autre.

Joanna, 14 ans, Vallet (44)

J’ai choisi l’alternance en MFR dès la 4ème pour me diriger sur le métier que je voulais exercer.

Sur mon stage principal, j’ai appris à faire des soins au chevaux, à curer les boxes, le travail à pied, la longe, le saut en liberté.  J’ai aussi progressé à cheval au saut, en dressage et au cross. En plus j’ai accompagné les cours shetlands et j’ai participé à des débourrages. J’ai choisi ce lieu car c’est une bonne structure de stage.

Je suis allée en stage temporaire chez une fleuriste où j’ai appris à couper le bout des tiges en biseau pour qu’elle puisse absorber l’eau, à enlever les feuilles des épines sur les rose et j’ai aussi nettoyé les vases.
Pour les mettre en boutique, j’ai aussi appris à faire des bouquets à bulle d’eau. J’ai découvert les noms des plantes et des fleurs. Ce stage m’a permis de découvrir un autre métier et de pouvoir comparer avec celui que je pratique tous les jours.

En conclusion même si j’ai trouvé ce stage intéressant cela ne change pas mon orientation dans l’équitation et je prévois de rentrer en seconde professionnelle cheval l’année prochaine.

Floriane, 14 ans, St Gilles Croix de Vie (85)

Je pratique régulièrement l’équitation. Je suis galop 4, je monte aux écuries d’Eskame à Beaulieu sous la Roche. J’ai choisi l’alternance car je voulais faire des stages et je voulais apprendre à être autonome.

Pour mon stage principal, j’ai choisi d’aller aux écuries d’Eskame car je montais là-bas et j’aimais bien la convivialité. On y apprend très bien et on fait beaucoup de concours. Comme activités, je dois curer les boxes, faire les soins aux chevaux, aider aux cours des petits ou à tout autre activité de mon maître de stage et bien sûr monter pour progresser dans mon équitation.

Pour mon stage temporaire, je suis allée chez Mr bricolage en rayon décoration. J’y ai découvert les métiers de la vente, cela m’a appris à plus parler, oser aller vers la clientèle, à moins rester isolée et j’ai bien apprécié.

Cette Maison Familiale Rurale me plaît beaucoup, je me suis très bien intégrée à cette vie. J’envisage de continuer dans cette filière (les chevaux) après la 3ème, même si j’aime assez bien la vente.  Ce sera éventuellement une autre solution pour moi.

Jordane, 16 ans, Saint Etienne de Mer Morte (44)

Avant de venir à la MFR de Bournezeau j'étais en 3ème professionnelle au Lycée Saint Martin à Machecoul, puis j'ai décidé de venir à la MFR en 3ème professionnelle pour être dans le milieu du cheval car je voulais être monitrice d'équitation et éthologiste.

Je suis en stage aux écuries du Marchantier à la Garnache.

En stage je débourre des chevaux et poneys avec la méthode de l'éthologie, je fais les boxes et les paddocks. Je donne à manger et à boire matin midi et soir. Je monte tous les jours, je m'occupe des clients quand ils ont besoin d'aide et j'aide ma maître de stage quand elle fait les cours pour les petits.

Les avantages que le stage m'apporte, c'est que cela me permet d'apprendre le métier que je veux faire et de faire un choix sur mon orientation professionnelle, car dans le monde du cheval il y a plusieurs formations.

Le stage m'a permis de découvrir la réalité du métier et je m'interroge pour l'année prochaine : peut-être que je vais changer mon orientation.

Océane, 15 ans, La Marne (44)

Avant de venir à la MFR de Bournezeau, j'étais en 5ème et j'ai décidé de venir à la MFR en 4ème car je voulais pratiquer ma passion en milieu professionnel.

Je suis en stage chez Monsieur Cyril IMPINA à Bourgneuf en Retz.

En stage :

  • je monte à cheval,
  • je cure les boxes,
  • je donne à manger aux chevaux,
  • j'assiste aux cours,
  • je fais les cuirs,
  • je nettoie les écuries,
  • je vais en concours...

L'avantage du stage est que l'on pratique un métier, on est dans la vie active. On est au contact des chevaux toute la journée, on a des relations avec des clients, on a des horaires à respecter etc. Pour moi, aller tous les jours en stage est une joie parce que j'y exerce ma passion.

Pour la suite je veux devenir cavalière professionnel en CSO ou groom et faire du débourrage.

Thomas, 14 ans Olonne sur Mer (85)

Avant de venir à la MFR de Bournezeau j'étais au collège de Bourgenay aux Sables d'Olonne puis j'ai décidé de venir à la MFR en troisième car je voulais confirmer mon orientation avec les stages.

Je suis en stage aux écuries d'Arpaillange à Grosbreuil. En stage je monte à cheval, je fais les boxes, j'entretiens les écuries et je soigne les chevaux.

Le fait d'être en stage permet de confirmer l'orientation dans laquelle on veut aller, nous commençons à être autonomes mais c'est aussi ne pas être tout le temps en cours.

Pour la suite je souhaite passer mon Bac Pro à la MFR pour devenir cavalier de spectacle.

Rebbeca, 16 ans, Thiré (85)

Avant la MFR, je suis allée au collège privé de Sainte-Hermine pour suivre mon cycle de la 6ème à la 3ème.

Mon projet en venant à la MFR était de travailler avec les chevaux mais à cause de mes problèmes de santé j'ai dû changer d'orientation. Maintenant je suis dans la petite enfance précisément en stage principal dans une école maternelle.

Mon lieu de stage est l'école maternelle publique Gérard Jamin à Sainte-Hermine. J'aide l'A.T.S.E.M. [Agent territorial spécialisé des écoles maternelles] à préparer les activités, j'aide les enfants à se préparer pour les récréations, aller aux toilettes et j'aide les cantinières à servir la nourriture. Ce qui me plait c'est de passer du temps avec les enfants et les aider dans leurs activités. Mon stage est utile pour m'orienter vers le domaine où je veux aller.

Après ma 3ème, j'aimerais bien suivre un Bac Pro Service aux Personnes et aux Territoires dans une MFR qui est spécialisée pour cette formation.

Allan, 15 ans, Bournezeau (85)

Avant de venir à la MFR de Bournezeau j'étais dans un collège où j'ai suivi mes années de 6e, 5e, 4e puis j'ai décidé de venir à la MFR en orientation car je voulais devenir carrossier automobile. J'ai préféré entrer dans une 3ème par alternance pour être sûr de mon orientation.

Je suis en stage au garage Héraud-Amiel à St Martin des Noyers et dans ce garage on pratique de la mécanique et de la carrosserie. Cette profession me plait vraiment car mes maîtres de stage m'apprennent beaucoup dans ce métier et en 5 semaines de stage j'ai appris à poncer, mastiquer, planer la carrosserie et j'ai même commencé à peindre.

C'est un avantage pour la suite car je veux devenir apprenti et donc j'aurais déjà pratiqué. Ce sera bien pour mes futurs maîtres d'apprentissage car je saurai faire de la carrosserie et ce n'est pas comme si je sortais d'une 3ème générale sans aucune pratique.

Pour la suite je souhaite aller en C.A.P. à E.S.F.O.R.A à la Roche sur Yon, puis suivre un Bac pour aller un peu plus loin et plus tard pouvoir construire mon entreprise .

Pauline, 15 ans, Cognac (17)

J'ai suivi une 6ème, 4ème, 5ème et une 3ème dans un collège. En arrivant à la MFR de Bournezeau, je voulais m'orienter vers un métier dans le cheval mais j'ai décidé de changer car les relations avec les professionnels m'ont fait réfléchir. J'ai donc choisi une autre orientation.

Mon nouveau lieu de stage est chez Gamm Vert à Cognac, c'est une jardinerie-animalerie… Ce stage me plait beaucoup ! En 15 jours j'ai appris plein de nouvelles choses.

Moi je suis plutôt dans le rayon jardinerie, j'ai nettoyé des plantes, les décorations, planté des arbres... Au départ, je ne connaissais rien au monde des plantes mais maintenant au bout de deux semaines, je suis un peu moins ignorante. Ce stage m'as fait murir, car on rentre « dans la vie active ».

Après ma troisième, j'aimerais bien aller en seconde dans un lycée qui prépare des Bacs Professionnels en commerce.

Marine, 15 ans, Rocheservière (85)

J'étais en collège général et je suis venue à la Maison Familiale en 4ème car je voulais travailler dans le secteur du cheval et j'étais en échec scolaire.

Au bout de quelques semaines de stage, j'ai décidé de changer d'orientation et de me diriger vers la filière fleuriste. J'y suis restée le reste de l'année de 4ème.

Nous avons aussi fait des stages temporaires de 15 jours où je suis allée dans une pharmacie et j'ai décidé de demander mon maître de stage si je pouvais rester pour l'année de ma 3ème.

Mon lieu de stage se trouve aux Herbiers et c'est une activité commerciale.

Je pense que les stages m'ont aidé à faire mon choix car cela me donne plus d'expérience et même si je ne suis pas restée dans mon choix du départ, j'ai une expérience de plus dans ma vie.

Partager sur Facebook