Restons connectés

Etalonnier

Que fait l'étalonnier  ?
Il travaille le plus souvent dans son propre haras privé, une exploitation agricole. Sa spécialité est la conduite de la reproduction équine : organisation et planification de la monte ou de l’insémination artificielle, promotion des étalons, vente des cartes de saillies.
Comment travaille l'étalonnier  ?
Durant la saison de monte (printemps), les jours et horaires sont soumis à de grandes amplitudes. Forte tendance à la féminisation.
Quelles compétences a l'étalonnier  ?

  • sciences animales
  • communication : accueil, information, promotion des produits
  • sécurité et tact avec les étalons et les juments
  • volonté et persévérance

Quelles perspectives d’emploi pour un étalonnier ?
selon classement FNC : stable
Quelle formation à la MFR de Bournezeau ?

Étalonnier sur equiressources.fr

Spécialiste de l'étalon, l'étalonnier en assure la promotion et l'utilisation en tant que reproducteur.

Ses compétences sont particulièrement demandées pendant la saison de monte (printemps), mais il peut être amené à travailler de façon continue dans un grand élevage.

Fonctions occupées

  • Organise la planification de la monte ou la récolte du spreme des étalons dans un ou plusieurs haras.
  • Est responsable de la prise en pension et du soin des juments entrées à l'écurie pour la saillie.
  • Assure la promotion des étalons et la vente des cartes de saillies.

Compétences et qualités requises

  • Connaissance en reproduction, génétique, soin et alimentation des étalons.
  • Maîtrise des règles de sécurité relatives aux étalons.
  • Tact avec les animaux (la saillie est un moment délicat).
  • Bon sens relationnel (accueil et information des propriétaires de la jument).
  • Domaines d'activité
  • Elevage

Evolutions possibles

  • Inséminateur (après obtention de la licence).
  • Responsable d'écurie.         

Formations

  • BP REA avec UC élevage équin
  • BTSA PA module équin

Bon à savoir

FORMATION: accessible à partir de la seconde ou du Bac + expérience.

VOLUME D'EMPLOI: environ 400 postes.

SALAIRE: très variable car comprend un fixe plus des primes de sailies.

CONVENTION COLLECTIVE: convention collective des exploitations agricoles de polyculture, d'élevage, d'élevages spécialisés, du 4 juin 1996.

Expérience

Ce poste n'est accessible qu'après plusieurs années d'expérience au sein d'un haras ou d'un élevage en tant que palefrenier, assistant d'élevage.

Partager sur Facebook