Restons connectés

Soin médical des chevaux

Dentiste équin sur equiressources.fr

Le dentiste équin surveill et soigne la dentition des chevaux. S'il est vétérinaire, il peut réaliser tous les actes nécessaires au bon état de la bouche du cheval. S'il est maréchal-ferrant, éleveur ou technicien dentaire, il est autorisé à limer la plaque dentaire et à extraire les dents de loup, sous l'autorité d'un vétérinaire.

Fonctions occupées

  • Examen et entretien de la dentition.
  • Établissement du protocole de soins si nécessaire.
  • Réalisation des soins pour un vétérinaire (opérations, extractions, etc.).

Compétences et qualités requises

  • Excellentes connaissances en sciences médicales et animales.
  • Bonne maîtrise des règles de sécurité et d'hygiène et connaissance des chevaux.
  • Sens des relations humaines, du contact.
  • Capacité à gérer son entreprise.

Domaines d'activité

  • Santé / Soins / Comportement

Evolutions possibles

  • Installation en indépendant, chef de clinique, chercheur, etc.       

Formations

  • BTM Maréchalerie
  • Docteur Vétérinaire

Bon à savoir

FORMATION: accessible a priori à partir du Bac + mais il faut attendre les précisions réglementaires concernant les formations et compétences exigées.

SALAIRE: variable en fonction du métier de base (vétérinaire ou autre) et du statut.

TEXTES DE RÉFÉRENCE: convention collective nationale des cabinets et cliniques vétérinaires du 5 juillet 1995. Convention collective "Métallurgie" 3109 (pour les maréchaux-ferrants). Code rural, ordonnance n°2011-863 du 22 juillet 2011 et décrets du 5 octobre 2011 pour les autres intervenants.

Expérience

Une expérience du cheval est indispensable.

Éthologiste sur equiressources.fr

Spécialiste du comportement du cheval, l'éthologiste utilise ses connaissances pour améliorer les relations entre l'homme et l'animal, sous toutes ses formes (gestion, éducation, etc.). C'est un scientifique de haut niveau (doctorat) qui étudie le comportement des chevaux et met en place des programmes à destination des professionnels (débourrage, mise en confiance).

Fonctions occupées

L'éthologiste réalise un travail de recherche scientifique sur le comportement des chevaux.

Il est également souvent enseignant.

Compétences et qualités requises

  • Excellente connaissance du comportement des chevaux.
  • Maîtrise théorique et pratique de l'éthologie.
  • Patience, rigueur, sens de la pédagogie et maîtrise de l'anglais.

Domaines d'activité

  • Santé / Soins / Comportement

Evolutions possibles

  • Chercheur ou enseignant / chercheur en organisme public ou privé, installation en libéral (conseils, formation), responsable d'un laboratoire de recherche.

Formation

  • DU d'éthologie cheval

Bon à savoir

VOLUME D'EMPLOI: très faible; quelques spécialistes au niveau national.

Intervenant en éthologie sur equiressources.fr

Formé aux bases scientifiques de l'éthologie, il est amené à conseiller les établissements et les particuliers dans leur relation au cheval, voire à intervenir concrètement.

Fonctions occupées

Il se rend chez les propriétaires ou gestionnaires d'établissements et les aide à améliorer leur relation avec le cheval, en s'appuyant sur sa formation en éthologie.

Le problème traité peut concerner l'utilisation du cheval, en club ou en compétition, mais aussi le comportement de l'animal au box (bien-être) ou lors de ses déplacements (transport, passage dans des zones inconnues ou perturbantes pour l'animal, etc.).

Compétences et qualités requises

  • Formation appropriée en éthologie.
  • Expérience avérée de la gestion de chevaux et sens de la pédagogie.
  • L'intervenant en éthologie possède souvent des compétences liées à un autre métier: cavalier, enseignant, éleveur, entraîneur, etc.
  • L'éthologie est, pour lui, une compétence supplémentaire qui caractérise une certaine approche du cheval.

Domaines d'activité

  • Centre équestre,Santé / Soins / Comportement

Tendance

  • Activité en plein essor.              

Formations

  • DU d'éthologie cheval

Bon à savoir

VOLUME D'EMPLOI: faible et difficilement quantifiable dans la mesure où l'éthologie est davantage une approche qu'un métier à part entière.

Expérience

Expérience préalable des chevaux indispensable (cavalier, enseignant, éleveur, etc.).

Ostéopathe équin

L'ostéopathe équin ou le kinésithérapeute intervient en complément du vétérianire lorsque apparaissent chez le cheval des troubles de la locomotion (boiterie, raideurs, défense lors de l'entraînement).

Il est alors amené à soulager l'animal par des manipulations (massage, stretching, etc.).

Une réforme de la législation devrait clarifier, à l'avenir, le droit d'intervention de l'ostéopathe sous l'autorité du vétérinaire.

Fonctions occupées

  • Établissement du diagnostic avec un vétérinaire afin de définir l'origine du trouble.
  • Réalisation des manipulations destinées à soulager l'animal.
  • Compétences et qualités requises
  • Excellente connaissances de la locomotion du cheval.
  • Connaissances en sciences médicales et animales.

Domaines d'activité

  • Santé / Soins / Comportement

Evolutions possibles

L'ostéopathe peut se spécialiser dns un secteur particulier (trotteurs, galopeurs, chevaux de sport).

Tendance

Beaucoup d'écoles ou de particuliers proposent des formations en lien avec l'ostéopathie. Ne vous engagez en rien avant d'avoir consulté la législation française.

Formations

  • Docteur Vétérinaire

Bon à savoir

FORMATION: (réglementation en cours d'élaboration). La maîtrise de l'anglais peut être un atout.

LA PROFESSION venant juste d'être reconnue, le volume d'emploi est difficile à estimer. Toute personne désireuse de pratiquer l'ostéopathie équine doit suivre les évolutions de la législation touchant l'exercice de cette discipline. Textes de référence: Code rural, ordonnance n°2011-863 du 22 juillet 2011 et décrets du 5 octobre 2011 pour les autres intervenants.

Expérience

L'expérience du comportement du cheval est indispensable.

Ostéopathe équin

L'ostéopathe équin ou le kinésithérapeute intervient en complément du vétérianire lorsque apparaissent chez le cheval des troubles de la locomotion (boiterie, raideurs, défense lors de l'entraînement).

Il est alors amené à soulager l'animal par des manipulations (massage, stretching, etc.).

Une réforme de la législation devrait clarifier, à l'avenir, le droit d'intervention de l'ostéopathe sous l'autorité du vétérinaire.

Fonctions occupées

  • Établissement du diagnostic avec un vétérinaire afin de définir l'origine du trouble.
  • Réalisation des manipulations destinées à soulager l'animal.
  • Compétences et qualités requises
  • Excellente connaissances de la locomotion du cheval.
  • Connaissances en sciences médicales et animales.

Domaines d'activité

  • Santé / Soins / Comportement

Evolutions possibles

L'ostéopathe peut se spécialiser dns un secteur particulier (trotteurs, galopeurs, chevaux de sport).

Tendance

Beaucoup d'écoles ou de particuliers proposent des formations en lien avec l'ostéopathie. Ne vous engagez en rien avant d'avoir consulté la législation française.

Formations

Docteur Vétérinaire

Bon à savoir

FORMATION: (réglementation en cours d'élaboration). La maîtrise de l'anglais peut être un atout.

LA PROFESSION venant juste d'être reconnue, le volume d'emploi est difficile à estimer. Toute personne désireuse de pratiquer l'ostéopathie équine doit suivre les évolutions de la législation touchant l'exercice de cette discipline. Textes de référence: Code rural, ordonnance n°2011-863 du 22 juillet 2011 et décrets du 5 octobre 2011 pour les autres intervenants.

Expérience

L'expérience du comportement du cheval est indispensable.

Vétérinaire équin sur equiressources.fr

Titulaire d'une spécialisation qui le prédispose à soigner en priorité les chevaux, le vétérinaire équin effectue le suivi sanitaire des chevaux et les soigne.

Il peut exercer sous statut indépendant ou être salarié, dans une ou plusieurs structures (clinique, haras, centre d'entraînement, centre équestre, parc équestre).

Fonctions occupées

  • Établissement du diagnostic et du protocole de soins.
  • Réalisation des soins réguliers tels les vaccins ou la vermifugation et les soins plus exceptionnels résultant d'une maladie ou d'un accident.
  • Peut être amené à encadrer (secrétaire, auxiliaire vétérinaire).

Compétences et qualités requises

  • Maîtrise des sciences médicales et animales.
  • Connaissance des équidés et de leur comportemant.
  • Rigueur, capacité d'analyse, de prise de décisions dans des contextes de crise (maladie, accident).
  • Secrétariat, gestion, en particulier pour les indépendants.

Domaines d'activité

  • Santé / Soins / Comportement
  • Evolutions possibles
  • Évolutions possibles vers des postes de chef de clinique, de vétérinaire d'équipes sprotives, de chercheurs, de chef de projet dans des institutions.

Tendance

  • Pénurie actuelle de vétérinaires spécialisés.

Formations

  • Docteur Vétérinaire

Bon à savoir

MÉTIER: accessible à partir d'un Bac + 7 (y compris les deux ans de classe préparatoire au concours).

VOLUME D'EMPLOI: environ 1400 postes.

CONVENTION COLLECTIVE: convention collective nationale des cabinets et cliniques vétérinaires du 5 juillet 1995. Convention collective nationale des vétérinaires praticiens salariés du 31 janvier 2006.

Expérience

La spécialité équine s'acquiert après une formation vétérinaire de base, durant laquelle il est nécessaire d'acquérir de l'expérience au travers de stages dans la filière équine.

Partager sur Facebook