Restons connectés

Maréchal ferrant

Que fait-il ?
Il entretient et ferre les pieds des équidés en adaptant la ferrure à la locomotion ou au travail du cheval. Il prépare et pose des ferrures courantes, orthopédiques ou thérapeutiques.
Comment travaille-t-il ?
Il se déplace dans les écuries et chez des particuliers. Les jours et horaires sont variables. Parfois, il assure un service de garde pour les compétitions en week-end.
Quelles compétences a-t-il ?

  • sciences et techniques de ferrure et de forge, types de fers
  • communication
  • organisation du travail, de la tournée
  • vente
  • comptabilité-gestion de l’entreprise
  • grande résistance physique
  • nombreux déplacements

Quelles perspectives d’emploi ?
selon classement FNC : alt
Quelle formation à la MFR de Bournezeau?

Quelle formation à la MFR de Bournezeau ?

Informations complémentaires

La formation dans le réseau des MFR (mise à jour janvier 2014)

CAP Maréchalerie Formation scolaire par alternance (formation en stage)
MFREO - LANDIVISIAU Finistère 02 98 68 02 24 www.mfr-landivisiau.com
MFREO - SALIGNY SUR ROUDON Allier 04 70 42 22 76 www.mfrsaligny.fr

CAP Maréchalerie par apprentissage
MFREO - CLAIRFONTAINE Aisne 03 23 97 27 30 www.mfr-beauregard.fr

CAP Maréchalerie Formation professionnelle continue (formation adulte)
MFREO - CLAIRFONTAINE Aisne 03 23 97 27 30 www.mfr-beauregard.fr
MFREO - SALIGNY SUR ROUDON Allier 04 70 42 22 76 www.mfrsaligny.fr

Explication en vidéo

Maréchal ferrant sur equiressources.fr

Spécialiste du pied du cheval et de la ferrure, le maréchal-ferrant entretient le sabot, prépare et pose les ferrures courantes, ainsi que celles adaptées au travail du cheval, à sa morphologie ou à une pathologie particulière.

Fonctions occupées

  • Parage des pieds de chevaux non ferrés.
  • Entretien régulier des pieds.
  • Préparation et pose des fers.

Compétences et qualités requises

  • Connaissance des sciences et techniques: ferrure, forge, tyope de fer.
  • Bonne connaissance du comportement du cheval.
  • Sens de l'organisation (déplacements fréquents).
  • Bonne condition physique.
  • Domaines d'activité
  • Artisanat / Commerce / Service,Santé / Soins / Comportement

Evolutions possibles

Le maréchal débutant, ouvrier dans une entreprise de maréchalerie, peut devenir indépendant.

Il peut plus tard évoluer vers l'enseignement.

Tendance

On estime à quelques 1700 le nombre de maréchaux-ferrants actifs, dont 1500 chefs d’entreprise et 200 salariés (fonctionnaires compris). Ils sont représentés par deux organisations professionnelles patronales :

- la FNAR (Fédération Nationale de l’Artisanat Rural) www.fnar.fr

- l’UFM (Union Française des Maréchaux-ferrants) www.ufm.asso.fr.

Sur le plan européen, l’EFFA (European Federation of Farriers Associations) tente de rassembler la profession www.eurofarrier.org.

Localement, on note l’existence de quelques associations de maréchaux avec des objectifs variés.

Enfin, l’Institut de la Maréchalerie est un centre de ressources, de recherches et de formation pour le métier, et plus particulièrement pour son devenir www.institut-marechalerie.com

Formations

  • CAPA Maréchalerie
  • BTM Maréchalerie

Bon à savoir

FORMATION: accessible à partir de la 3ème.

VOLUME D'EMPLOI: environ 2200 postes (salariés et indépendants). Il s'agit d'un secteur qui recrute, notamment lorsque le maréchal connaît certaines spécialités (ferrure de course, ferrures liées à certaines pathologies, etc.).

SALAIRE: les revenus sont variables selon le statut du maréchal (salarié ou indépendant).

Expérience

La formation seule ne permet pas d'acquérir les connaissances indispensables à un professionnel. L'expérience en tant qu'ouvrier dans une entreprise de maréchalerie est vivement conseillée avant l'installation en travailleur indépendant.

Partager sur Facebook