Restons connectés

Policier à cheval, gendarme à cheval, ecogardes à cheval, garde republicaine

Que fait-il ?
Le gendarme à cheval (ou policier à cheval) est un agent de police, un gardien de la paix ou un gendarme qui travaille à cheval : prévention, sécurisation et maintien de l’ordre.
Comment travaille-t-il ?
Le gendarme à cheval (ou policier à cheval) assure la surveillance en ville, plage ou forêts... Les week-end sont travaillés par roulement. L’activité est parfois saisonnière. Travail en extérieur, par tout temps.
Quelles compétences a-t-il ?

  • langue étrangère
  • relations humaines : information, prévention, négociation
  • selon l’emploi : sciences de la nature, environnement, aménagement du territoire
  • résistance physique

Quelles perspectives d’emploi ?
selon classement FNC : métier en hausse
Quelle formation à la MFR de Bournezeau ?

Informations complémentaires

source : http://www.police-nationale.net/gendarme-cheval/

La première condition [pour être gendarme à cheval] est d’être déjà gendarme. Pour cela, il faut avoir réussi les épreuves de sélection pour entrer dans l’une des écoles de sous-officiers françaises et suivre la formation de dix mois.

En sortant, le jeune gendarme peut postuler pour rejoindre une brigade dans laquelle il pourra monter à cheval. Mais un gendarme plus expérimenté est appartenant à une unité départementale ou de gendarmerie mobile peut tout à fait devenir gendarme à cheval à partir du moment où il sait monter.

De ce fait, le gendarme doit avoir un bon niveau d’équitation est posséder au moins le galop 5 (le galop est l’unité qui permet de déterminer le niveau d’équitation d’un cavalier et le cinquième galop représente déjà un bon niveau de maîtrise de la monture).

Garde républicain à cheval sur equiressources.fr

Le garde républicain à cheval assure majoritairement des missions de représentation, de service d’ordre et de surveillance.

C’est un gendarme affecté au régiment de cavalerie de la Garde républicaine (ministère de la Défense).

Fonctions occupées

Il assure des missions de représentation à l’occasion des défilés nationaux ou de la venue de chefs d’État étrangers.

Le garde peut effectuer des missions de surveillance.

La Garde républicaine se produit également en spectacle et dispose d’une fanfare montée.

Certains de ses cavaliers font également de la compétition.

Compétences et qualités requises

  • Bon niveau d’équitation (minimum Galop 5).
  • Respect des règles de taille (1,70 cm minimum pour le régiment monté).
  • Goût de la rigueur et de la discipline

Domaines d'activité

  • Institutionnels / Administratif

Evolutions possibles

  • Promotions internes possibles au sein de la gendarmerie ou vers d'autres ministères sur des postes sans lien avec le cheval.

Tendance

Très peu de places disponibles.           

Bon à savoir

FORMATION: accessible à partir de la 3e, mais le concours nécessite une bonne préparation ou un niveau scolaire au moins équivalent au Baccalauréat.

VOLUME D’EMPLOI: 571 postes dans le régiment de cavalerie (y compris les vétérinaires et maréchaux). Jouer d’un instrument à vent (trompette) peut être un atout pour intégrer la garde.

SALAIRE: selon grille de la fonction publique (entre 1245€ et 2500€ brut mensuel).

CONVENTION COLLECTIVE: statut des fonctionnaires de l’Etat.

Expérience

Pas d'expérience préalable requise mais un bon niveau d'équitation est indispensable.

Policier à cheval sur equiressources.fr

Le policier à cheval est affecté à des missions de sécurité, de prévention et de maintien de l’ordre.

Il peut être employé dans la police nationale (unité équestre) ou au sein d’une police municipale (brigade équestre).

Fonctions occupées

Effectue des patrouilles de maintien de l’ordre et de sécurité en ville, dans les parcs, aux abords de certains lieux, etc.

Le travail s’effectue en extérieur et peut être saisonnier ou temporaire.

Il existe des astreintes le week-end, par roulement.

Compétences et qualités requises

  • Galop 5 minimum (6 pour la brigade équestre du Château de Versailles).
  • Bonne condition physique.
  • Goût de la rigueur et de la discipline.

Domaines d'activité

  • Institutionnels / Administratif

Evolutions possibles

  • Promotions internes possibles au sein de la police ou d'autres ministères (de la Défense pour la gendarmerie, par exemple).

Tendance

  • Peu de postes à pourvoir.

Bon à savoir

FORMATION: accessible à partir du Bac.

VOLUME D’EMPLOI: 117 postes en 2008 (40 au sein de l’unité équestre de la police nationale et 77 au sein des brigades municipales).

SALAIRE: selon grille de la fonction publique (entre 1500€ à 2500€ mensuel brut)

CONVENTION COLLECTIVE: statut et droit des fonctionnaires de l’État ou des collectivités territoriales.

Expérience

Pas d'expérience préalable requise.

Les candidats reçus au concours effectuent en général quelques années dans un service de la police avant de pouvoir intégrer une brigade équestre.

Écogarde à cheval sur equiressources.fr

En forêt, dans les parcs et les lieux publics, l’écogarde à cheval patrouille, renseigne et incite au respect de l’environnement et du patrimoine.

Il est souvent secondé par un assistant qui prendra plus particulièrement en charge le soin des chevaux, leur déplacement et l’accueil du public.

Fonctions occupées

  • Patrouille en forêt, dans les espaces protégés, les parcs naturels, bords de mer, etc.
  • Assure la prévention, la sécurité et le respect de l’environnement.
  • Assiste le public, si nécessaire.

Compétences et qualités requises

  • Bonnes compétences à cheval. Aptitude à travailler en extérieur par tous les temps.
  • Connaissance des règles de sécurité des personnes et des biens.
  • Connaissance des milieux naturels.
  • Autonomie, capacité à prendre des décisions.

Domaines d'activité

  • Tourisme / Spectacle / Environnement

Evolutions possibles

  • Le garde peut changer de corps, entrer dans la gendarmerie ou la police.
  • En fonction de son niveau, il peut évoluer vers des fonctions liées à l'équitation (accompagnateur de tourisme équestre, moniteur d'équitation).

Tendance

Nouveau métier, nouveaux services.

Formations

Bon à savoir

FORMATION: accessible à partir du Bac.

VOLUME D’EMPLOI: environ 80 postes.

SALAIRE: varie en fonction du statut du garde et de ses conditions d’emploi (à temps plein ou partiel).

CONVENTION COLLECTIVE: droit de la fonction publique territoriale, s’il s’agit d’agents communaux.

Expérience

Aucune expérience n'est exigée mais un bon niveau d'équitation ainsi que la connaissance de l'environnement sont conseillés.

Partager sur Facebook